C’est au sein du Désert Point surf shop a Messanges que je pose a Benoit les questions que beaucoup d’amis, connaissances ou clients nous posent au sujet du FOIL ou « Hydrofoil ».

Bastien : Bonjour Benoit, cela fait maintenant 3 années que tu t’es mis à foiler avec Pacôme, alors on a décidé de te poser les questions que tout le monde se pose en vous voyant surfer cet engin qui fascine et fait peur à la fois.

Est-ce que tu peux nous dire, tout d’abord le Foil qu’est-ce que c’est ?

Benoit : Un foil ou hydrofoil est une planche de surf avec une grande dérive appelée «  Hydrofoil »qui se prolonge sous la planche dans l’eau. Cette conception fait en sorte que la planche quitte la surface de l’eau à différentes vitesses. 

Laird Hamilton , une figure marquante du surf, a découvert la capacité du foil à capter l’énergie de la houle avec au départ l’utilisation d’un jet-ski, entraînant le surfeur dans la vague, puis l’a adapté dans des petites vagues sur un stand up paddle pour partir à la rame.  Kai Lenny, athlète de surf sur grosse vague à lui de son côté exploité le foil sur des petites planches de surf de moins de 5’0, et à contribué largement à la promotion de ce nouvel engin de glisse qu’est le Foil !!!On a tous vu ses vidéos incroyable ou il passe d’une vague à l’autre sans avoir besoin de ramer, juste en « pompant ».

Bast : Grosse question

Est-ce que le surf foil c’est dangereux ?

Ben : Oui le surf foil est dangereux, mais dans un premier temps surtout pour celui qui débute.

Apprendre le foil tout seul n’est absolument pas le truc à faire sauf si on cherche à se blesser. C’est ce qu’on a fait au début avec Pacôme, et bien sûr on s’est fait mal et on a perdu du temps. Depuis ont appris aux potes qui ne se sont (pratiquement) pas blessé et ont gagné un temps incroyable par rapport à nous.

En une session ils ont réussi à faire ce que nous avons mis 2-3 sessions à comprendre.

Ensuite dans un deuxième temps, quand on maitrise « le vol » le foil peut etre dangereux pour les autres surfeurs.

Mais là, une fois de plus, tout va dépendre du « foileur », il faut rester prudent et éviter une zone de surf trop peuplée, c’est comme si on disait que les surfeurs sont dangereux pour les baigneurs, en soi c’est vrai, mais si le surfeur est avisé il ira surfer ailleurs qu’au milieu des baigneurs.

Et comme pour le rapport surfeur /baigneurs d’une manière générale les zones pour surfeur confirmé et zone de baignade ne se situe pas au même endroit, il en est de même pour le foil et le surf, une bonne vague de surf, n’est pas une bonne vague de foil.

foil-benoit-client-ecole-surf-messanges

Bast : 

Et pour apprendre à foiler il faut savoir bien surfer ?

Ben : Un surfeur débutant ne peut pas apprendre à foiler ,mais il ne faut pas pour autant s’appeler kai lenny pour apprendre le foil .Un niveau de surf moyen suffit pour apprendre .C’est comme tous les sports certains progresseront plus vite que d’autre .Et bien sûr plus l’apprenti foileur aura un niveau de surf élevé plus il apprendra vite .Mais il ne faut pas se leurrer apprendre le foil nécessite un réapprentissage du support et il faut accepter de (re)debuter ,on ne peut pas déchirer en foil sur sa première session .C’est un sport qui nécessite beaucoup de pratique pour arriver à un bon niveau .

Bast : 

Un conseil pour débuter le foil ?

Ben : Comme je l’ai dit, il ne faut pas apprendre le foil tout seul, c’est trop dangereux !

Se diriger vers une structure comme le Désert point surf shop qui propose de la location et des cours de foil est pour moi la solution !

Conseil avisé sur le matériel mais aussi dans la pratique, les endroits et conditions pour débuter et se perfectionner.

Faire cette démarche quand on débute c’est s’assurer d’acquérir de bonnes bases et progresser de façon ludique sans se blesser.

Merci le ben !

On te souhaite encore plein de super session de foil !!

Recommended Posts

No comment yet, add your voice below!


Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *